15 juin 2019

Poulets grillés

Eh non, je ne vous parle pas cuisine aujourd'hui, mais bien lecture ! Même si l'auteure s'appelle Sophie Henaff, on pourrait penser à une blague, mais non.

C'est ce livre :

Poulets-grilles

 

Mélissa me l'a prêté, et j'avoue que je me suis bien amusée ! Voici l'histoire :

"Lorsque le divisionnaire Buron décide de faire briller les statistiques du 36, il regroupe dans une brigade dont il confie le commandement à la commissaire Anne Capestan, reine notoire de la bavure, tout ce que la police judiciaire compte d'alcoolos, d'homos, de porte-poisse, d'écrivains, de crétins, pour élucider des affaires classées. Mais voilà, Capestan aime enquêter, travailler en équipe et, surtout, contrarier sa hiérarchie"

Je dois reconnaître que ça change de mes lectures habituelles, mais c'est très divertissant, beaucoup d'humour, un style d'écriture très moderne, des expressions que l'on emploie ou que l'on entend tous les jours, mais pas du tout vulgaire, bref, un moment de lecture très sympathique.

J'ai maintenant le tome 2 à lire, je vous en reparlerai

A bientôt, passez un bon week-end...

Posté par Chef de tribu à 07:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


24 avril 2019

L'orphelin des docks

Voici ma dernière lecture, j'avais lu un article à ce sujet avant les fêtes de fin d'année et l'avais demandé à la médiathèque. Il a fallu attendre, mais j'ai fini par l'avoir :

téléchargement

L'histoire :

"Hambourg, 1947, l'été est écrasant de chaleur. L'inspecteur principal de la police allemande, Frank Stave, vivote dans une ville faite de privations et de rationnements. Il continue d'attendre des nouvelles de son fils disparu après la guerre dans la débâcle du front de l'Est mais commence à perdre espoir.
Dans un entrepôt en ruine, à deux pas du port désormais vide, le corps d'un enfant assassiné est découvert étalé sur une bombe qui n'a jamais explosé. La scène est macabre et le crime odieux. L'enquête va conduire l'inspecteur sur les traces des enfants-loup, ces orphelins de guerre qui vivent à l'écart de la société, sauf lorsque la faim les pousse au trafic ou à la prostitution.
Avec l'aide de son ami MacDonald, lieutenant anglais dans la police d'occupation, Frank Stave va mener l'enquête en se risquant dans une ville détruite où la loi est suspendue et la morale perdue."

Je ne connaissais pas cet auteur, mais j'ai vraiment apprécié ; la description de Hambourg deux ans après la guerre est très bien faite, de même que les conditions de vie des vaincus et des vainqueurs, ce fut pour moi une révélation. J'ai appris que ce livre était le second d'une trilogie, dommage !!!

Donc en résumé, un bon moment de lecture !

Posté par Chef de tribu à 07:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

21 mars 2019

Une colonne de feu

Je viens de terminer le dernier "Ken Follett" et comme toujours, j'ai ADORE !!!

Une-colonne-de-feu

 

L'histoire :

"Noël 1558, le jeune Ned Willard rentre à Kingsbridge : le monde qu'il connaissait va changer à tout jamais.... Les pierres patinées de la cathédrale dominent une ville déchirée par la haine religieuse et Ned se retrouve dans le camp adverse de celle qu'il voulait épouser, Margery Fitzgerald.

L'accession au trône d'Elisabeth 1ere met le feu à toute l'Europe. Les complots pour destituer la jeune souveraine se multiplient, notamment en France où la séduisante Marie Stuart -considérée comme l'héritière légitime du royaune anglais et issue de la redoutable famille française des Guise - attend son heure. Pour déjouer ces machinations, Elisabeth constitue les premiers services secrets du pays et Ned devient l'un des espions de la reine. A Paris, il fait la connaissance de la libraire protestante Sylvie Palot dont le courage ne le laisse pas indifférent...

Dans ce demi-siècle agité par le fanatisme qui répand la violence depuis Séville jusqu'à Genève, les pires ennemis ne sont cependant pas les religions rivales. La véritable bataille oppose les adeptes de la tolérance aux tyrans décidés à imposer leurs idées à tous les autres - à n'importe quel prix."

Voilà, encore un passionnant moment de lecture, j'ai dévoré les 923 pages du livre. Bref, si vous aimez Ken Follett, vous ne serez pas déçu, c'est certain !

Aujourd'hui nous sommes le 21 mars, je souhaite donc un bon anniversaire à Jean-Baptiste, fils aîné, qui a 37 ans (déjà)...

Posté par Chef de tribu à 07:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

31 janvier 2019

Le tricycle rouge

Voici ma toute dernière lecture ; encore un livre qui vient de Maman.C'est le premier roman de cet auteur canadien, un thriller intéressant.

1124437196

L'histoire :

"Noah Wallace est un homme usé, l'ombre du brillant profileur qu'il était jusqu'à ce qu'un accident lui enlève à la fois sa femme et sa carrière. Mais un appel téléphonique va le contraindre à reprendre du service. Son ami et ex-coéquipier Steve Raymond a besoin de lui. Une carte postale trouvée sur le lieu d'un crime atroce au Canada l'implique directement et le ramène à une série de meurtres commis cinq ans plus tôt. Tout porte à croire qu'un serial killer présumé mort, le Démon du Vermont, est de nouveau à l'oeuvre. Dans le même temps, à New York, la journaliste-blogueuse Sophie Lavallée enquête sur un reporter disparu dans les années soixante-dix. Et si les deux affaires étaient liées par le même sombre secret ?"

Mon sentiment : un excellent livre, un peu déroutant au départ car composé de tout petits chaptires, mais l'histoire est passionnante, difficile de lâcher le livre ! C'est très bien écrit, c'est fluide mais j'ai malgré tout appris de nouveaux mots, et je suis contente de pouvoir enrichir mon vocabulaire.Je vous le recommande si vous aimez les thrillers.

Bonne journée, avec ou sans lecture !

Posté par Chef de tribu à 07:20 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

30 novembre 2018

Le meurtre de la falaise

Un moment lecture que j'ai vraiment apprécié, mais je connaissais déjà Elisabeth George.

Voici le livre en question :

Le_meurtre_de_la_falaise

L'histoire :

"Personne ne risque de se tuer sur la falaise du Nez. En sautant, le suicidaire le plus résolu ne s'y casserait pas plus que la cheville. Mais sur la plage en contrebas, là où les ajoncs laissent la place aux galets, un cadavre semble contredire l'adage. Au coeur d'un vieux blockhaus, Haytham Querashi fait le festin des mouettes... Crime raciste ? La petite communauté pakistanaise de Balford-le-Nez, Essex, n'en doute pas. Et se méfie de la police comme de la peste. Le voisin du sergent Barbara Havers, lui-même pakistanais, s'apprête à quitter Londres pour prêter main-forte à ses cousins. En vacances forcées pour cause de côtes cassées, Havers y voit l'opportunité d'occuper son temps libre. Et comme Lynley, son supérieur et ami, est en voyage de noces, voilà l'occasion d'une dépaysante enquête hors les murs..."

Alors, comme toujours, j'ai passé un très bon moment. Barbara retrouve dans cette enquête une ex-camarade du centre de formation de Maidstone, Emily Barlow. Ses sentiments envers celle qu'elle voit comme un génie vont évoluer au cours de l'enquête, tout comme ses relations avec le père d'une petite fille qu'elle adore et qui est sa voisine à Londres.

Si vous aimez les romans à suspense, les enquêtes avec rebondissement, ce livre est pour vous ! N'hésitez pas ! 

Posté par Chef de tribu à 07:01 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,


31 octobre 2018

La clinique du docteur H.

Avec Maman, grande lectrice nous faisons souvent des échanges de livres. En mai dernier, elle m'a donné tout un sac plein de trésors, mais j'étais encore dans mes Zola, j'avais donc mis de côté.

Et puis, en attendant que le livre demandé à la médiathèque arrive (j'attends toujours), j'ai mis le nez dans le sac et sorti ce livre de Mary Higgins Clark : "la clinique du docteur H."

0536389_2

Voici l'histoire :

"L'héroïne, Katie DeMaio, est une jeune, séduisante et brillante adjointe au procureur dans une petite ville du New jersey. Un accident de voiture mineur la conduit à la clinique Westlake où elle aperçoit - ou croit apercevoir - au milieu de la nuit, une silhouette familière transportant un corps de femme inanimée dans une voiture.
Lorsque la femme est retrouvée le lendemain morte dans son lit, prétendument victime d'un suicide, Katie décide de découvrir la vérité, et met très vite au jour les scandales et les peurs enfouis dans la vie de personnages en apparence parfaitement équilibrés et respectables. Parmi ceux-ci : le Dr Edgar Highley, un grand gynécologue qui semble capable d'accomplir des miracles sur certaines de ses patientes, et dont la froideur distante cache peut-être autre chose que son intérêt pour les problèmes de maternité..."

Alors que dire : eh bien j'ai vraiment aimé ! C'est agréable à lire, bien écrit, le récit monte en intensité jusqu'à la fin. Il paraît qu'il y a eu un film mais je ne connais pas. Bref, ce fut un très bon moment de lecture !

Posté par Chef de tribu à 08:33 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

03 octobre 2018

Amnésie

Voici donc le dernier livre lu, "Amnésie" de Margot Dalton.

images

L'histoire :

"Lorsqu'elle se réveille dans un lit d'hôpital, Meg Howell a tout oublié du terrible accident de voiture auquel elle a réchappé et des quelques mois qui l'ont précédé. Que faisait-elle près de Salt Lake City au volant d'un luxueux cabriolet, elle qui travaille dans un casino de Las Vegas ? Et comment expliquer que tout le monde s'obstine à l'appeler Lisa Cantelini, et à affirmer qu'elle est l'épouse d'un riche homme d'affaires de la région ?

Est-elle victime de troubles de la personnalité, comme l'affirme son médecin, ou d'une incroyable méprise ? Soudain étrangère à elle-même, Meg sent que la clé de l'énigme ne peut résider que dans son passé récent - celui dont le souvenir se refuse désespérément à elle. Mais à mesure qu'elle cherche à en savoir plus, une sourde angoisse la saisit. Car la vérité stupéfiante qu'elle entrevoit pourrait bien signer son arrêt de mort, sans qu'elle ait la moindre chance d'en réchapper...."

Ce roman de 473 pages ne m'a pas fait rêver, c'est certain. Si au début, l'histoire est intriguante, on dévine aisément la fin, donc pas de suspens. C'est facile à lire, je le conçois, mais ça s'arrête là.

Hâte de passer à la lecture suivante, même si j'ignore encore ce que ce sera, nous verrons bien !

Posté par Chef de tribu à 07:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 juillet 2018

Les Rougon-Macquart

Allez, je dépoussière la rubrique lecture, la pauvre ! Mais ne croyez pas que je sois restée tout ce temps sans lire, bien au contraire. Le manque de temps, certains livres que j'ai prêté, font que cette rubrique est restée en attente.

Et puis, SURTOUT, j'ai réalisé un projet qui me tenait à coeur depuis pas mal d'années : lire toute l'histoire des Rougon-Macquart de Zola.

Zola, je l'avais découvert au lycée, avec l'étude de l'assommoir. A l'époque, le choix littéraire des "ados" était plutôt limité ; je suis d'ailleurs toujours estomaquée lorsque je me promène dans les magasins de culture, quelle profusion, quelle diversité s'offre désormais aux jeunes, il y en a pour tous les goûts, des petits volumes et des grandes sagas, chacun peut y trouver son bonheur !!!

Bref, pour en revenir à Zola, j'avais à l'époque lu aussi Germinal, Nana, le bonheur des dames (plusieurs fois d'ailleurs), la bête humaine, Pot bouille.

J'avais toujours dit qu'un jour, je lirai les 20 tomes qui constituent l'étude naturelle et sociale d'une famille sous le second Empire. Et puis, Philippe m'a offert la série complète (trouvée sur le bon coin), et j'ai pu réaliser cette envie.

Je n'ai pas l'intention de vous détailler les 20 volumes rassurez-vous ! Mais je voudrais malgré tout vous donner mon opinion, peut-être que cela donnera envie à certains ou certaines de se plonger dans ce monde pas si éloigné que ça de nous (ah, la nature humaine !).

Je m'aide d'internet pour vous fournir quelques renseignements :

1870 : La Fortune des Rougon planté dans le milieu des paysans enrichis (période historique : Coup d’état du 2 décembre 1851)
1871 : La Curée dans le monde des affaires (période historique : 1857 construction des Halles)
1874 : La conquête des Plassans dans le milieu ecclésiastique et de la petite bourgeoisie
1875 : La Faute de l’Abbé Mouret dans le milieu ecclésiastique
1876 : Son Excellence Eugène Rougon dans le milieu de la diplomatie (période : début des travaux d’Haussman dans Paris).
1877 : L’Assommoir dans le milieu ouvrier et du petit commerce (blanchisserie)
1878 : Une page d’amour dans le milieu de la petite bourgeoisie.
1880 : Nana dans le milieu des demi-mondaines
1882 : Pot-Bouille dans le milieu de la petite bourgeoisie et du petit commerce.
1883 : Au bonheur des dames dans le milieu des grands magasins (contexte historique : création des grands magasins, 1852 : Le Bon marché)
1884 : La joie de vivre dans le milieu des ouvriers mineurs (1866 : grève des mineurs d’Anzin)
1885 : Germinal dans le milieu des ouvriers mineurs (idem ci-dessus)
1886 : L’Œuvre dans le milieu des artistes
1887 : La Terre dans le milieu paysan
1888 : Le Rêve dans le milieu des petits artisans
1890 : La bête humaine dans le milieu des cheminots et de la justice (période : fin du second empire)
1891 : L’Argent dans le milieu boursier (période : 1867, faillite des frères Pereire)
1892 : La débâcle dans le milieu de l’armée et politique (contexte : guerre avec la Prusse, 1870 : Sedan)
1893 : Le Docteur Pascal dans le milieu médical.

Certains volumes m'ont vraiment plu, et dans l'ensemble j'ai pris un grand plaisir à découvrir la vie de ces personnages, et surtout voir l'impact de leur attitude sur la vie (ou la mort) des autres personnages. Deux volumes m'ont vraiment déplu, "la curée" et "l'argent" ; deux modes de vie tellement différents de ce que je connais que je n'étais pas vraiment à l'aise, de même que "son Excellence Eugène Rougon". J'ai vibré avec certains personnages comme dans "une page d'amour", retrouvé mes racines dans "la terre", partagé ma passion de la broderie dans "le rêve", pleuré avec "la faute de l'abbé Mouret", j'ai été effrayée avec "la conquête de Plassans" et "la débâcle"...Le dernier volume, "le docteur Pascal", clot cette étude, on retrouve tous les personnages dans cet arbre généalogique complet, là aussi un bon moment.

Evidemment, Zola, ce n'est pas franchement gai, mais c'est tellement bien écrit que je me suis régalée, j'ai pris mon temps et je ne le regrette absolument pas ! Si vous avez déjà lu Zola, ce serait chouette de me dire ce que vous en pensez.

Je pars maintenant dans quelque chose de totalement différent, et bien évidemment je vous en parlerai !

Je vous souhaite une très belle journée, à bientôt...

 

Posté par Chef de tribu à 08:16 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 décembre 2015

Aux portes de l'éternité

Un peu (beaucoup) de lecture pour ce lundi matin ; il s'agit du troisième tome du "siècle" de Ken Follett "aux portes de l'éternité" :

9782221110843

L'histoire :

"1961. Les Allemands de l'Est ferment l'accès à Berlin-Ouest. La tension entre les Etats-Unis et l'Union soviétique s'exacerbe pour atteindre un point culminant l'année suivante avec la crise des missiles de Cuba. Le monde scindé en deux blocs se livre une guerre froide qui risque de devenir une guerre nucléaire. Confrontées à toutes les tragédies de la fin du XXème siècle, plusieurs familles, russe, allemande, américaine et anglaise, sont emportées dans le tumulte de ces immenses troubles sociaux, politiques et économiques. George Jakes dans le bus des Freedom Riders, Jasper Murray dans la jungle vietnamienne, Tania Dvorkine en Sibérie, Dave Williams et Walli Franck, rockers à Berlin ou San Francisco, vont se battre, trouver le chemin de l'amour et participer chacun à leur façon à la formidable révolution en marche".

Entre Sage historique et roman d'espionnage, histoire d'amour et thriller politique, "aux portes de l'éternité" clôt la fresque gigantesque et magistrale de la triologie du Siècle, après "la chute des géants" et "l'hiver du monde".

 

Alors, que dire ? Eh bien forcément, comme les précédents, j'ai ADORE !!! Scotchée, happée par l'écriture si agréable de Ken Follett, j'avais énormément de mal à poser le livre (1214 pages), mais ça se lit tout seul ; et comme d'habitude, aucun parti pris, on a de l'empathie pour chacun des personnages, le monde vu par les yeux si différents mais qui se ressemblent malgré tout. Vous l'aurez compris, je vous le recommande car l'Histoire, avec un grand H est racontée de façon si vivante qu'elle en devient passionnante...

Je vous souhaite un bon début de semaine, ici il fait très doux et le soleil a l'air de vouloir montrer le bout de son nez... Je vous retrouverai avec de la couture, ça changera un peu !

Posté par Chef de tribu à 10:16 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

23 novembre 2015

La source vive

Nous commencerons la semaine avec une de mes dernières lectures ; il s'agit d'un livre offert par Edouard qui s'intitule "la source vive" de Ayn Rand :

la-source-vive_couv

L'histoire :

"Deux jeunes architectes débutent à New York. L'un, Peter Keating, sans grand talent, est possédé d'une ambition démesurée. L'autre, Howard Roark, est absolu, intransigeant et magnifiquement doué. Il ne veut dépendre de personne et c'est peut-être à cause de cela qu'il est haï.

Peter Keating réussit parce qu'il est prêt à toutes les concessions et à toutes les bassesses. Howard Roark, lui, lutte dans la misère contre la redoutable coalition des affairistes et des financiers véreux.

Deux personnages dominent cette fresque grouillante de vie et d'action : Dominique Francon, une journaliste belle, riche, qui cherche à se réaliser par elle-même au prix des pires expériences. Et Gail Wynand, un être complexe, qui jongle avec l'opinion grâce au pouvoir de ses journaux.

Tous ces personnages, pris dans le tourbillon de la vie, de la réussite, de l'amour, vont chacun vers leur destinée, acteurs ou jouets des évènements que nous voyons se dérouler selon les lois inexorables et profondes de l'humanité.

Ce grand roman d'amour et de moeurs est une véritable épopée, une oeuvre forte, hardie, qui témoigne d'une époque bouillonnante - les années 1930- où se fabriquait New York. King Vidor en fit un film avec Gary Cooper : le rebelle."

Alors c'est un beau pavé de 700 pages. L'écriture est facile, le plus difficile est d'essayer de s'attacher à un personnage. En effet, les bons côtés sont bien cachés et de prime abord, ceux qui me paraissaient attachants au début du livre m'ont fait changer d'avis au cours de la lecture. L'architecture est un domaine où je n'y connais pas grand-chose, pas toujours évident à suivre. Mais l'impression qui domine, à la fin, c'est un sentiment de vies gâchées, mais bien entendu, en utilisant mes propres repères. Donc je ne suis forcément pas objective.

C'est un livre que je n'aurai jamais lu si Edouard ne me l'avait pas offert, et en discutant avec lui, il m'a dit que cela lui avait rappelé (dans une certaine mesure) un livre qui m'avait marqué étant adolescente et que je lui avais conseillé : "la citadelle" de Cronin.

Voilà, en résumé, je dirai un livre intéressant, pour qui s'intéresse à cette époque et à cette ville, tout y est si différent de chez nous.

Je vous souhaite un beau début de semaine malgré la météo disons... hivernale :

miniImageGen

A demain pour un retour aux travaux d'aiguilles !

Posté par Chef de tribu à 08:23 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,