03 octobre 2018

Amnésie

Voici donc le dernier livre lu, "Amnésie" de Margot Dalton.

images

L'histoire :

"Lorsqu'elle se réveille dans un lit d'hôpital, Meg Howell a tout oublié du terrible accident de voiture auquel elle a réchappé et des quelques mois qui l'ont précédé. Que faisait-elle près de Salt Lake City au volant d'un luxueux cabriolet, elle qui travaille dans un casino de Las Vegas ? Et comment expliquer que tout le monde s'obstine à l'appeler Lisa Cantelini, et à affirmer qu'elle est l'épouse d'un riche homme d'affaires de la région ?

Est-elle victime de troubles de la personnalité, comme l'affirme son médecin, ou d'une incroyable méprise ? Soudain étrangère à elle-même, Meg sent que la clé de l'énigme ne peut résider que dans son passé récent - celui dont le souvenir se refuse désespérément à elle. Mais à mesure qu'elle cherche à en savoir plus, une sourde angoisse la saisit. Car la vérité stupéfiante qu'elle entrevoit pourrait bien signer son arrêt de mort, sans qu'elle ait la moindre chance d'en réchapper...."

Ce roman de 473 pages ne m'a pas fait rêver, c'est certain. Si au début, l'histoire est intriguante, on dévine aisément la fin, donc pas de suspens. C'est facile à lire, je le conçois, mais ça s'arrête là.

Hâte de passer à la lecture suivante, même si j'ignore encore ce que ce sera, nous verrons bien !

Posté par Chef de tribu à 07:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


10 juillet 2018

Les Rougon-Macquart

Allez, je dépoussière la rubrique lecture, la pauvre ! Mais ne croyez pas que je sois restée tout ce temps sans lire, bien au contraire. Le manque de temps, certains livres que j'ai prêté, font que cette rubrique est restée en attente.

Et puis, SURTOUT, j'ai réalisé un projet qui me tenait à coeur depuis pas mal d'années : lire toute l'histoire des Rougon-Macquart de Zola.

Zola, je l'avais découvert au lycée, avec l'étude de l'assommoir. A l'époque, le choix littéraire des "ados" était plutôt limité ; je suis d'ailleurs toujours estomaquée lorsque je me promène dans les magasins de culture, quelle profusion, quelle diversité s'offre désormais aux jeunes, il y en a pour tous les goûts, des petits volumes et des grandes sagas, chacun peut y trouver son bonheur !!!

Bref, pour en revenir à Zola, j'avais à l'époque lu aussi Germinal, Nana, le bonheur des dames (plusieurs fois d'ailleurs), la bête humaine, Pot bouille.

J'avais toujours dit qu'un jour, je lirai les 20 tomes qui constituent l'étude naturelle et sociale d'une famille sous le second Empire. Et puis, Philippe m'a offert la série complète (trouvée sur le bon coin), et j'ai pu réaliser cette envie.

Je n'ai pas l'intention de vous détailler les 20 volumes rassurez-vous ! Mais je voudrais malgré tout vous donner mon opinion, peut-être que cela donnera envie à certains ou certaines de se plonger dans ce monde pas si éloigné que ça de nous (ah, la nature humaine !).

Je m'aide d'internet pour vous fournir quelques renseignements :

1870 : La Fortune des Rougon planté dans le milieu des paysans enrichis (période historique : Coup d’état du 2 décembre 1851)
1871 : La Curée dans le monde des affaires (période historique : 1857 construction des Halles)
1874 : La conquête des Plassans dans le milieu ecclésiastique et de la petite bourgeoisie
1875 : La Faute de l’Abbé Mouret dans le milieu ecclésiastique
1876 : Son Excellence Eugène Rougon dans le milieu de la diplomatie (période : début des travaux d’Haussman dans Paris).
1877 : L’Assommoir dans le milieu ouvrier et du petit commerce (blanchisserie)
1878 : Une page d’amour dans le milieu de la petite bourgeoisie.
1880 : Nana dans le milieu des demi-mondaines
1882 : Pot-Bouille dans le milieu de la petite bourgeoisie et du petit commerce.
1883 : Au bonheur des dames dans le milieu des grands magasins (contexte historique : création des grands magasins, 1852 : Le Bon marché)
1884 : La joie de vivre dans le milieu des ouvriers mineurs (1866 : grève des mineurs d’Anzin)
1885 : Germinal dans le milieu des ouvriers mineurs (idem ci-dessus)
1886 : L’Œuvre dans le milieu des artistes
1887 : La Terre dans le milieu paysan
1888 : Le Rêve dans le milieu des petits artisans
1890 : La bête humaine dans le milieu des cheminots et de la justice (période : fin du second empire)
1891 : L’Argent dans le milieu boursier (période : 1867, faillite des frères Pereire)
1892 : La débâcle dans le milieu de l’armée et politique (contexte : guerre avec la Prusse, 1870 : Sedan)
1893 : Le Docteur Pascal dans le milieu médical.

Certains volumes m'ont vraiment plu, et dans l'ensemble j'ai pris un grand plaisir à découvrir la vie de ces personnages, et surtout voir l'impact de leur attitude sur la vie (ou la mort) des autres personnages. Deux volumes m'ont vraiment déplu, "la curée" et "l'argent" ; deux modes de vie tellement différents de ce que je connais que je n'étais pas vraiment à l'aise, de même que "son Excellence Eugène Rougon". J'ai vibré avec certains personnages comme dans "une page d'amour", retrouvé mes racines dans "la terre", partagé ma passion de la broderie dans "le rêve", pleuré avec "la faute de l'abbé Mouret", j'ai été effrayée avec "la conquête de Plassans" et "la débâcle"...Le dernier volume, "le docteur Pascal", clot cette étude, on retrouve tous les personnages dans cet arbre généalogique complet, là aussi un bon moment.

Evidemment, Zola, ce n'est pas franchement gai, mais c'est tellement bien écrit que je me suis régalée, j'ai pris mon temps et je ne le regrette absolument pas ! Si vous avez déjà lu Zola, ce serait chouette de me dire ce que vous en pensez.

Je pars maintenant dans quelque chose de totalement différent, et bien évidemment je vous en parlerai !

Je vous souhaite une très belle journée, à bientôt...

 

Posté par Chef de tribu à 08:16 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 décembre 2015

Aux portes de l'éternité

Un peu (beaucoup) de lecture pour ce lundi matin ; il s'agit du troisième tome du "siècle" de Ken Follett "aux portes de l'éternité" :

9782221110843

L'histoire :

"1961. Les Allemands de l'Est ferment l'accès à Berlin-Ouest. La tension entre les Etats-Unis et l'Union soviétique s'exacerbe pour atteindre un point culminant l'année suivante avec la crise des missiles de Cuba. Le monde scindé en deux blocs se livre une guerre froide qui risque de devenir une guerre nucléaire. Confrontées à toutes les tragédies de la fin du XXème siècle, plusieurs familles, russe, allemande, américaine et anglaise, sont emportées dans le tumulte de ces immenses troubles sociaux, politiques et économiques. George Jakes dans le bus des Freedom Riders, Jasper Murray dans la jungle vietnamienne, Tania Dvorkine en Sibérie, Dave Williams et Walli Franck, rockers à Berlin ou San Francisco, vont se battre, trouver le chemin de l'amour et participer chacun à leur façon à la formidable révolution en marche".

Entre Sage historique et roman d'espionnage, histoire d'amour et thriller politique, "aux portes de l'éternité" clôt la fresque gigantesque et magistrale de la triologie du Siècle, après "la chute des géants" et "l'hiver du monde".

 

Alors, que dire ? Eh bien forcément, comme les précédents, j'ai ADORE !!! Scotchée, happée par l'écriture si agréable de Ken Follett, j'avais énormément de mal à poser le livre (1214 pages), mais ça se lit tout seul ; et comme d'habitude, aucun parti pris, on a de l'empathie pour chacun des personnages, le monde vu par les yeux si différents mais qui se ressemblent malgré tout. Vous l'aurez compris, je vous le recommande car l'Histoire, avec un grand H est racontée de façon si vivante qu'elle en devient passionnante...

Je vous souhaite un bon début de semaine, ici il fait très doux et le soleil a l'air de vouloir montrer le bout de son nez... Je vous retrouverai avec de la couture, ça changera un peu !

Posté par Chef de tribu à 10:16 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

23 novembre 2015

La source vive

Nous commencerons la semaine avec une de mes dernières lectures ; il s'agit d'un livre offert par Edouard qui s'intitule "la source vive" de Ayn Rand :

la-source-vive_couv

L'histoire :

"Deux jeunes architectes débutent à New York. L'un, Peter Keating, sans grand talent, est possédé d'une ambition démesurée. L'autre, Howard Roark, est absolu, intransigeant et magnifiquement doué. Il ne veut dépendre de personne et c'est peut-être à cause de cela qu'il est haï.

Peter Keating réussit parce qu'il est prêt à toutes les concessions et à toutes les bassesses. Howard Roark, lui, lutte dans la misère contre la redoutable coalition des affairistes et des financiers véreux.

Deux personnages dominent cette fresque grouillante de vie et d'action : Dominique Francon, une journaliste belle, riche, qui cherche à se réaliser par elle-même au prix des pires expériences. Et Gail Wynand, un être complexe, qui jongle avec l'opinion grâce au pouvoir de ses journaux.

Tous ces personnages, pris dans le tourbillon de la vie, de la réussite, de l'amour, vont chacun vers leur destinée, acteurs ou jouets des évènements que nous voyons se dérouler selon les lois inexorables et profondes de l'humanité.

Ce grand roman d'amour et de moeurs est une véritable épopée, une oeuvre forte, hardie, qui témoigne d'une époque bouillonnante - les années 1930- où se fabriquait New York. King Vidor en fit un film avec Gary Cooper : le rebelle."

Alors c'est un beau pavé de 700 pages. L'écriture est facile, le plus difficile est d'essayer de s'attacher à un personnage. En effet, les bons côtés sont bien cachés et de prime abord, ceux qui me paraissaient attachants au début du livre m'ont fait changer d'avis au cours de la lecture. L'architecture est un domaine où je n'y connais pas grand-chose, pas toujours évident à suivre. Mais l'impression qui domine, à la fin, c'est un sentiment de vies gâchées, mais bien entendu, en utilisant mes propres repères. Donc je ne suis forcément pas objective.

C'est un livre que je n'aurai jamais lu si Edouard ne me l'avait pas offert, et en discutant avec lui, il m'a dit que cela lui avait rappelé (dans une certaine mesure) un livre qui m'avait marqué étant adolescente et que je lui avais conseillé : "la citadelle" de Cronin.

Voilà, en résumé, je dirai un livre intéressant, pour qui s'intéresse à cette époque et à cette ville, tout y est si différent de chez nous.

Je vous souhaite un beau début de semaine malgré la météo disons... hivernale :

miniImageGen

A demain pour un retour aux travaux d'aiguilles !

Posté par Chef de tribu à 08:23 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

09 novembre 2015

Willow, Crépuscule d'ombre

Une page lecture pour démarrer la semaine. Je vous avais parlé du premier tome de cette trilogie, écrite par George Lucas et Chris Claremont ici. Après m'avoir offert le premier tome, Victor m'a donc offert le second (remarquez, il vaut mieux dans cet ordre-là lol).

La couverture :

51idECtk7CL

L'histoire :

"Elora a été cachée chez Torquil, un Nelwyn des montagnes, par Thorn Drumheller, pour échapper aux Maïzans qui veulent la tuer. Face aux nouvelles alarmantes de la progression maléfique des Maïzans, elle décide de rejoindre Thorn qui est devenu influant. Il est le conseiller du chancelier de la République de Sandeni et participe à l'organisation de la résistance. En chemin elle se rend compte de la situation désespérée dans laquelle se trouve le monde. La magie est systématiquement détruite, les habitants s'entre-tuent, les mondes se mélangent... Elle rencontre un homme qui va l'aider dans son périple en lui apprenant le métier de troubadour pour qu'elle puisse passer inaperçue. Les Maïzans offrent en effet une récompense à quiconque leur remettra Elora, sous le prétexte qu'ils veulent la protéger, cette dernière étant la Princesse Sacrée..."

Contrairement au premier volume, j'ai eu beaucoup plus de facilité à lire cet ouvrage. Je trouve aussi la couverture très jolie, comme pour  le premier.L'écriture est toujours aussi agréable, et l'histoire est vraiment prenante. Même si c'est un monde imaginaire, il m'a été plus facile de me transporter au milieu de ces personnages, parfois attachants, parfois inquitétants.J'ai maintenant hâte d'être à Noël car le gentil bonhomme rouge va peut-être m'apporter le dernier tome, qui sait !!!

J'ai du retard dans cette rubrique lecture, je vous parlerai bientôt d'un livre très différent, offert lui, par Edouard... En attendant, je vous souhaite un beau début de semaine, à très bientôt !

Posté par Chef de tribu à 10:03 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,


25 septembre 2015

Jalna

Ouh là là, des mois et des mois que je n'ai rien publié concernant mes lectures !!! Et pourtant, je continue à lire, mais j'avoue avoir été tellement occupée avec le reste....

Donc, une lecture : "JALNA" de Mazo de la Roche. Trouvé chez Emmaüs,les tomes 1 et 2, je me suis dit pourquoi pas?

ma couverture :

DSCF0457

L'histoire :

"Au temps de la Reine Victoria, Adeline, une jeune Irlandaise s'éprend , aux Indes, d'un séduisant officier anglais, Philippe Witheoak. Le couple doit gagner le Canada. Après un séjour à Québec, il découvre, au bord du lac Ontario, une terre où il va s'installer, au coeur d'un magnifique pays indompté : Jalna. Au fil des années et des générations, Jalna deviendra le foyer d'une famille appelée à connaître, entre d'intenses moments de bonheur, bien des épreuves..."

Bon, alors comment dire ? Bof bof.... J'ai eu du mal à accrocher, le début paraissait prometteur, mais j'avoue que j'ai décroché dans le second volume. Mazo de la Roche écrit bien, ce n'est pas un problème ; mais nous suivons pendant des centaines de pages un héros et ensuite on ne sait pas ce qui lui est arrivé, il est décédé sans qu'on en sache plus. Au moment où on est dedans, la lecture nous dirige vers un autre personnage, et du coup, je ne m'y suis plus retrouvée.

Je suis allée voir les avis des lectrices, apparemment il y a 16 tomes, et tout le monde a l'air emballé, alors ça vient peut-être de moi. J'avoue que je suis loin de mes lectures préférées mais je voulais tenter, bon, ben, c'est vu, j'arrête là....

Heureusement, j'ai bien d'autres livres passionnants à vous décrire, alors à bientôt !

En attendant, je vous souhaite un bel automne, le week-end qui arrive promet d'être bien beau...

Posté par Chef de tribu à 11:57 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

03 octobre 2014

L'enfant du titanic

Lecture pour finir la semaine. Voici donc mon dernier livre :

DSCF0199

L'histoire :

"10 avril 1912 : le majestueux paquebot Titanic quitte le port de Southampton. Destination : New York. A son bord, May Smith, passagère de troisième classe, son mari et leur bébé. Comme beaucoup d'autres, le couple part tenter sa chance en Amérique. Parmi les voyageurs de première classe, Celeste Parkes rentre chez elle en Ohio le coeur serré La jeune femme n'a osé avouer à personne la vérité sur l'homme qu'elle a épousé.

Mais le naufrage du Titanic va tout changer. Rescapées, May et Celeste vont se retrouver liées à jamais. Après avoir survécu à l'horreur, comment Celeste réussira-t-elle à prendre son destin en main ? Quant à May, la décision qu'elle a prise en secret cette nuit-là bouleversera sa vie et celle des générations à venir..."

Alors je ne connaissais pas cette auteure. Un bonheur à lire ; ensuite je ne pensais pas accrocher, et bien si ! On est vite dans l'histoire et la seule envie est d'aller au bout. La véritable histoire du titanic est là, et tout ce qui est imaginé, eh bien, ça aurait pu arriver, pourquoi pas ? Donc je vous le recommande, ça se lit très bien, bref, un bon moment lecture !

Pour finir, quelques précisions concernant nos "juju" ; quand la vétérinaire me les a confiés, nous avions décidé d'attendre qu'ils soient sevrés pour envisager de les faire adopter. Mais finalement, Philippe et Eléonore ne veulent pas, ils disent qu'ils sont nos bébés donc on les garde !!! D'autant que nous avons eu une frayeur : notre miss Hermine, qui a l'habitude de fuguer trois jours de temps en temps a disparu pendant 8 jours, et nous nous sommes inquiétés, parce que la chasse a repris dans les bois derrière chez nous, et qu'elle ressemble de loin à un petit renard, voyez vous-même :

DSCF0195

Photo prise hier après son retour ; c'est un chat de petit gabarit, elle est courte sur pattes et ne pèse pas plus de 3,5 kgs. Mais apparemment, elle sait s'en sortir, c'est rassurant !

Voilà, je vous souhaite une belle fin de semaine, il fait encore beau ; à lundi pour une grande nouvelle !

Posté par Chef de tribu à 10:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 septembre 2014

Ne jamais désespérer...

Depuis mon plus jeune âge, j'ai toujours vu ma mère avec un livre ; d'ailleurs, même à 78 ans, elle continue à lire ses trois livres par semaine... J'ai donc fréquenté très jeune la bibliothèque, et découvert avec passion la lecture. ! Enfant, le choix était assez restreint, bibliothèque rose puis verte, et en tant qu'adolescente, peu de choix il est vrai, mais j'ai découvert Zola, Balzac, toute cette litératture classique mais si enrichissante. Bref, ma passion,je l'ai transmise à mon tour à mes enfants, mais à des degrés divers ; si les trois garçons ont toujours lu, pour Constance, la lecture était vitale, pour vous dire, dès qu'on faisait un trajet en voiture, elle trimballait...son dictionnaire, si si !

Marie-Bérénice s'y est mise un peu plus tard, à son entrée en sixième. Mais pour Eléonore, c'était une autre paire de manches ; elle lit des mangas bien sûr comme beaucoup de jeunes de son âge et les livres "obligés" en cours. J'avais beau lui proposer toutes sortes d'ouvrages, rien de l'intéressait. Et puis....

Mademoiselle est une cinéphile avertie (passion qu'elle partage avec Victor). Et voilà qu'est annoncé, à la fin du printemps, la sortie d'un film "nos étoiles contraires", avec des acteurs qu'elle apprécie. J'y vais de nouveau de mon petit couplet : "tu sais, c'est mieux si tu lis le livre avant d'aller voir le film, etc....". Et là, Ô miracle, elle me demande de lui acheter le livre, ce que je m'empresse de faire :

02 nos étoiles contraires

Elle a adoré, pleuré, ri, bref, découvert toutes les émotions qu'un livre peut apporter. Elle ira voir le film très bientôt d'ailleurs.

Mais ce n'est pas tout ! Dans la foulée, voici sous vos yeux ébahis TOUS les livres qu'elle a lu depuis juin juin :

03 qui es tu alaska

01 Confession d'une accro du shopping

05 eleanor et park

06 le monde de charlie

En ce moment, elle lit ça :

07 La face cachée de margo

Comme quoi, même à 18 ans, il n'est pas trop tard pour découvrir la lecture ; vous vous doutez bien que nous sommes enchantés, et je viens de lui offrir les deux premiers tomes de "divergente"... Ainsi, elle ne risque pas d'être en panne !!!

Voilà, je vous parle très bientôt du livre que je viens de finir, dans un tout autre registre évidemment...

A bientôt, passez une bonne journée !

Posté par Chef de tribu à 09:37 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 août 2014

Dans les griffes de la ligue...

Un peu de lecture en ce week-end de mi-août.

Vous savez que j'aime lire Jean D'Aillon, d'ailleurs je vous en parlais ici, ici mais aussi ici.

La couverture :

Jean d'aillon 1

l'histoire :

"1er août 1589 : Henri III est poignardé par le moine Jacques Clément. Mais un doute s'intalle chez Olivier Hauteville : le visage de l'assassin, même défiguré par les coups des gardes du Roi, ne ressemble guère à celui du Clément qu'il a connu. De plus, la jeune Gabrielle d'Estrées confirme que l'homme massacré n'est pas le jacobin recontré la veille du régicide. Qu'est-il arrivé ? Y a-t-il eu substitution ? Si oui, qui a tué Henri III ? Et où se cache le meurtrier ?

Henri IV et ses proches doivent à tout prix savoir. D'autant que la Sainte Ligue s'active, et qu'une société secrète, les gardiens de la Foi, cherche la ruine du Béarnais. Pour qui oeuvrent ces archanges de la mort ?

Chargé de résoudre ces énigmes, Olivier Hauteville doit frôler la mort et repousser les limites de l'infamie. A ses risques et périls...comme à ceux des siens."

Alors comme d'habitude, j'ai dévoré ce roman, mélant fiction et personnages réels. Histoire rocambolesque il est vrai, mais pourquoi pas, après tout ? L'écriture est toujours aussi limpide. J'ai juste regretté que le personnage de Cassandre, si casse-cou dans les autres livres, ne fasse que de toutes petites apparitions ; elle apportait, je trouve, une note féminine non négligeable...

Voilà  si vous aimez ce genre de livre, n'hésitez pas !

Bon week-end à vous, à très bientôt...

Posté par Chef de tribu à 19:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

28 janvier 2013

Les heures lointaines

Aujourd'hui, je voudrais vous parler lecture. Il s'agit d'un livre qui m'a été conseillé par une employée de France Loisirs, une passionnée comme moi ! Le livre dont je vous parle s'intitule "les heures lointaines" de Kate Morton.

9782258081871

L'histoire :

"Tout commence par une lettre égarée pendant un demi-siècle et qui ne parviendra que des années plus tard à sa destinataire...

Lorsqu'elle reçoit un courrier en provenance du Kent qui aurait dû arriver cinquante ans auparavant, Meredith Burchill révèle à sa fille Edie un épisode de sa vie qu'elle avait gardé secret jusqu'alors. En septembre 1939, comme beaucoup d'autres enfants, Meredith avait été évacuée de Londres et mise à l'abri à la campagne. Recueillie par des artistocrates du Kent dans le château de Milderhurst, elle était devenue l'amie  de l'excentrique et talentueuse Juniper, la cadette de la famille.

Pourquoi Mérédith a-t-elle dissimulé son passé à sa propre fille ? Et pourquoi n'est-elle pas restée en contact avec Juniper, devenue folle après avoir été abandonnée par son fiancé ? Afin de reconstituer le puzzle de son histoire familiale, Edie se rend au château de Milderhurst dont les vieilles pierres cachent plus d'un secret."

J'ai adoré ce livre, captivant, un peu déçue cependant par la fin que je trouve un peu rapide (mais ça n'engage que moi). Cette histoire est écrite dans un style qui me fait penser à Emilie Brontë, mais j'aime bien, ça change de ce qu'on peut lire actuellement.

Je ne connaissais pas du tout cet écrivain, originaire d'Australie, mais j'ai vu qu'elle a écrit "les brumes de Riverton", succès mondial. J'ai bien envie de lire d'autres ouvrages de cette auteure fascinée par la litterature victorienne.

Avant de vous quitter, quelques nouvelles d'Eléonore : elle va mieux, plie de nouveau son genou grâce aux séances de kiné, et pourra donc partir en Irlande dimanche (enfin, normalement lol) ; merci à vous toutes pour vos gentils messages.

Bonne semaine, ici nous la commençons dans une certaine douceur...

Posté par Chef de tribu à 13:46 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :