Article programmé.

Un peu de lecture aujourd'hui : je vous parlais des pilliers de la terre, ici, magnifique livre de Ken Follett.

Voici donc la suite ; enfin, suite n'est pas vraiment le terme approprié, car il est surtout question de l'endroit où se déroule l'histoire et nous cotoyons des descendants des héros du premier livre.

Voici la couverture :

un monde sans fin 1

L'histoire :

"1327. 4 enfants sont les témoins d'une poursuite meurtrière dans les bois : un chevalier tue deux soldats au service de la reine, avant d'enfouir dans le sol une lettre mystérieuse, dont la teneur pourrait mettre en danger la couronne d'Angleterre. Ce jour lie à jamais leurs sorts... L'architecte de génie, la voleuse éprise de liberté, la femme idéaliste, le guerrier dévoré par l'ambition : mû par la foi, l'amour et la haine, le goût du pouvoir ou la soif de vengeance, chacun d'eux se bat pour accomplir sa destinée dans un monde en pleine mûtation - secoué par les guerres, terrassé par les famines, et ravagé par la Peste Noire."

Avec "un monde sans fin", Ken Follet nous offre une nouvelle fresque historique aussi séduisante et captivante que "les pilliers de la terre", cette superbe épopée romanesque qui avait pour cadre l'Angleterre du XII ème siècle.

Mon avis : tout simplement formidable, identique aux pilliers de la terre !!! Je vous assure que Philippe et moi avons ADORE ! Tout y est, le suspens, l'amour, la trahison, le courage.... De quoi voir défiler les pages et n'avoir qu'une envie : aller jusqu'au bout.

Vous l'aurez compris, c'est superbement écrit, et si vous avez aimé le premier livre, jetez-vous sur celui-ci, vous ne serez pas déçu... Par contre, comme pour les pilliers de la terre, la série DVD ne ressemble que de loin à ce superbe récit...

En tout cas, c'est un bonheur de lire Ken Follet ; d'ailleurs, Philippe a commencé le premier tome "du siècle" dont je vous parlais ici. Quand à moi, je suis dans un autre livre d'un auteur dont je vous ai déjà parlé, à suivre donc.

En attendant, bonne journée à tous et toutes !